Votre navigateur est obsolète !

Pour une expériencenet et une sécurité optimale, mettez à jour votre navigateur. Mettre à jour maintenant

×

Pascal KOEBERLE

Maître de conférences en sciences des organisations

Pascal KOEBERLE
Situation professionnelle
En poste
En simple veille
Expériences

Maître de conférences

Université de Picardie Jules Verne
Depuis 2012
  • Mon activité de recherche est éclairée par l'idée qu'il n'existe pas d'organisation performante, mais des individus et des équipes performants et influents au sein des organisations.
  • De même que les individus et les groupes usent de stratégies politiques au sein des organisations pour promouvoir des problèmes et des solutions, les organisations - c'est-à-dire les groupes qui les gouvernent - adoptent des stratégies politiques au sein de leur environnement sociétal.
  • Pour comprendre les comportements humains, y compris les comportements politiques (si tant est qu'un comportement puisse n'avoir aucune portée politique ou symbolique), il est essentiel d'envisager l'individu dans l'organisation, dans ses trois dimensions : biologique, psychologique et sociale. Par ailleurs, l'individu s'inscrit dans un ensemble de structures sociales qui le façonnent dans une certaine mesure (mais qu'il peut aussi contribuer à façonner).
  • Cette compréhension doit permettre non seulement de contribuer au développement sain des organisations, mais aussi (et surtout) au développement personnel et au bien-être des individus au sein de nos organisations et de nos sociétés. Elle débouche sur un questionnement éthique pour les organisations dans la société, comme pour les individus dans l'organisation.
  • Je m'inscris ainsi aux côtés de ceux pour qui l'Homme au travail n'est pas, et de loin, réductible à une "ressource humaine" investie dans une fonction de production de biens et de services. Pour le dire autrement, les logiques "hors marché" sous-jacentes aux comportements des individus et des organisations, sont au cœur de la (re)construction sociale et historique des institutions qui régissent la société.

Doctorat en sciences de gestion

Université de Strasbourg
2007 à 2011
  • Dans ma thèse de doctorat, j'ai analysé le lien entre le comportement humain dans les organisations (c'est-à-dire celui des individus et des groupes) et le développement de la stratégie, à travers une monographie portant sur la façon dont la stratégie se "fabrique" effectivement au quotidien d'une organisation.
  • J'ai étudié les comportements individuels et collectifs vis-à-vis de l'organisation et de ses projets (et tout particulièrement les discours), leurs liens avec le passé et le présent de l'organisation, et leurs conséquences sur les choix stratégiques impliquant l'avenir de l'organisation. Comprendre ces conduites humaines permet donc d'apporter un éclairage sur la façon dont une organisation se construit et se transforme. Au-delà de sa rationalité qui l'oriente vers des choix pertinents et techniquement faisables, l'Homme est aussi animé d'émotions qui, parfois, lui font dire l'inattendu, penser l'inespéré, faire l'improbable, et réussir l'impossible.
  • Consulter ma thèse de doctorat : https://issuu.com/pascal.koeberle/docs/koeberlep_these_29_09_2011